Les bienfaits des câlins pour petits et grands enfants

21/01/2016 11:27

Partager


Les bienfaits des calins

Aujourd’hui on parle des câlins et ce n’est pas vraiment un hasard. Nous sommes le 21 janvier, et c’est aujourd’hui que se déroule la journée internationale des câlins ! Les bienfaits que procurent ces échanges sur notre organisme sont nombreux mais souvent méconnus. Outre le fait d’être une véritable source de chaleur humaine très appréciée notamment en cette saison, il semblerait que les câlins soient une véritable source de bonheur. Retour sur 6 bienfaits liés à cet acte affectueux.  

  • Réduction du stress

Les câlins permettent la production de plusieurs hormones dans notre corps. Parmi celles-ci figurent les ocytocines ainsi que les sérotonines. Des noms un peu barbares, mais dont les actions sont scientifiquement prouvées. L’ocytocine aussi appelée hormone de l’amour, joue un rôle important dans l’attachement, la sociabilité et le sentiment de sécurité. Quant à la sérotonine, elle nous permet de nous sentir tranquille et serein. L’augmentation de la production d’ocytocines lors d’un câlin permet de réduire le rythme cardiaque et le taux de cortisol qui favorise notamment le stress. Ainsi, l’association de l’ocytocine et de la sérotonine produites lors des câlins permettent de lutter naturellement contre le stress.

  • Action contre la déprime

Parmi les hormones fabriquées lors d’un échange affectueux, nous retrouvons également l’endorphine et la dopamine. Alors que l’une nous apporte une sensation de bien-être, la seconde est aussi appelée l’hormone du bonheur. Ce cocktail détonant activé par les câlins est donc un remède efficace contre la déprime ! La date de la journée internationale des câlins n’a d’ailleurs pas été choisie par hasard, puisque l’hiver est une saison où le taux de dépression est le plus fort.

  • Efficacité contre la maladie

Une étude américaine a prouvé que le contact peau à peau augmente la production d’anticorps. Les câlins seraient un réel rempart contre les maladies virales liées au froid. De plus, la pression et l’émotion générées par cet échange aurait une action bénéfique sur le thymus qui régule les globules blancs. Un gros câlin éloignerait donc les médecins ;)

Les calins pour prevenir la maladie

  • Réducteur de solitude

Les câlins sont synonyme de contact et de proximité. C’est un acte très personnel qui permet un échange entre deux personnes. Dans ce monde, où l’individualisme et la solitude sont de plus en plus présent, les câlins sont essentiels. À consommer sans modération !

  • Renforcement de l’estime de soi

Le toucher est très important pour les enfants, notamment chez le nourrisson qui reconnaît ses parents grâce à ce sens. Les câlins sont un signe d’affection très important qui permettent également de renforcer le sentiment de sécurité. Grâce à cet échange affectueux, l’enfant se sent à la fois spécial mais aussi rassuré. Ainsi son estime de soi se voit renforcé. 

Les calins pour renforcer l'estime de soi

  • Communiquer sans dire un mot

La communication humaine est composée de la communication verbale et non verbale. Parfois, les gestes et les actions peuvent être plus puissants que des mots. Le câlin en est l’exemple parfait. Cet échange peut faire passer beaucoup d’émotions tout en étant non verbal. Il permet de communiquer sans dire le moindre mot. 

Mots clés: